Gutenberg, le nouvel éditeur de WordPress

Gutenberg WordPress : historique de 2016 à 2021

En attendant l’arrivée repoussée de WordPress 5.9, faisons un point sur l’historique du projet Gutenberg dans WordPress. Et voyons comment Gutenberg a modifié, modifie et modifiera notre façon d’utiliser WordPress. Parce que ce n’est pas seulement la manière d’écrire et de présenter des pages ou articles qui change, c’est toute la structure et l’interface de WordPress qui vont être impactées.

Les débuts de Gutenberg dans WordPress

Ce projet n’est pas sorti du chapeau comme par magie. En effet, dès 2016, Matt Mullenweg (l’homme qui a définitivement lancé WordPress) commence à parler d’un nouveau grand projet lors d’un WordCamp. Quelques temps plus tard – en 2017 pour être plus précis – ce projet prend le nom de code Gutenberg. Une première démonstration publique est dévoilée.

Le projet avance bien et au dernier trimestre 2017, une extension Gutenberg apparaît. Elle permet de tester grandeur nature les possibilités de cette nouvelle manière de travailler. Rapidement deux camps vont fortement s’opposer.
Le changement est si radical qu’il ne peut pas laisser indifférent les utilisateurs !

Finalement, c’est en décembre 2018 que sort officiellement Gutenberg. Cette sortie coïncide avec la version 5.0 de WordPress. On ne peut pas faire mieux pour ce qui s’apparente à une révolution.

La révolution Gutenberg ?

Portrait de Johannes Gutenberg
Portrait de Johannes Gutenberg

Le nom de Gutenberg est associé avec la révolution de l’imprimerie au XVe siècle. Alors pourquoi associer ce nom au numérique ?

Tout simplement parce que ce n’est pas seulement une nouvelle technique qu’a proposé Johannes Gutenberg, mais un nouveau moyen de communiquer. Donc la diffusion des idées et du savoir en général s’est accélérée grâce à ce système d’impression plus efficace.

Matt Mullenweg et ses équipes envisagent cette nouvelle façon de construire et présenter les contenus dans WordPress comme un accélérateur de la diffusion de contenus numériques.

L’éditeur de page Gutenberg : première pierre du nouvel édifice WordPress

Avec cette version 5.0, le changement majeur se localise dans l’éditeur de textes. Que l’on crée des pages ou des articles, c’est dorénavant Gutenberg qu’il faut utiliser.

Avant, l’éditeur de pages était très simple (simpliste ?) et s’utilisait comme un Word ou un Google Docs. Il n’y avait que quelques possibilités de mise en forme du texte et de la mise en page. Pour avoir une présentation attrayante, il n’y avait que deux solutions : les constructeurs de page ou s’attacher les services d’un développeur.

Aujourd’hui, Gutenberg repose sur un système de blocs prédéfinis. Et il y en a de toutes sortes : paragraphe, titre, vidéo, bannière, listes, etc. Il est comparable au système « Lego ». Avec des briques de formes, de tailles et de couleurs différentes vous pouvez construire n’importe quel objet. Ainsi, vous construisez une voiture, un vase, un train, etc.
Eh bien, avec Gutenberg, c’est pareil. Avec ces blocs prédéfinis, vous pouvez créer la mise en en forme et la mise en page que vous souhaitez pour votre page web. À vous de combiner ces blocs et de les personnaliser dans leur apparence. Et à tout moment, un bloc peut être déplacer dans la page par un simple cliquer-glisser !

L'interface Gutenberg de WordPress
WordPress propose aussi une page de démonstration de Gutenberg.

Il y a un avantage indéniable : ces blocs sont plus complets que ce qu’offraitt l’ancien éditeur de texte. Par exemple : ajouter une légende à une image n’était pas possible. Aujourd’hui, il suffit de l’écrire sous l’image, rien n’est plus facile.

Bien sûr, ce changement a fait peur. C’est pourquoi depuis 2019, il existe l’extension « Classic Editor » pour créer des contenus à l’ancienne. Cette extension annonce plus de 5 millions d’installations actives. Mais attention, elle va bientôt disparaître (le 31 décembre 2021 est annoncé). Sans nouvelle mise à jour, il est à craindre des dysfonctionnements avec l’évolution inéluctable de Gutenberg dans WordPress.

Les widgets WordPress passent à Gutenberg

À l’été 2021, WordPress 5.8 est sorti. Une mise à jour de plus, me direz-vous… Hum ! pas vraiment.

Le système des blocs Gutenberg s’étend dorénavant aux widgets.
Jusqu’alors, il fallait glisser dans des zones réservées (barre latérale, pieds de page, etc.) des widgets aux possibilités limitées. Ce n’est plus le cas : tous les blocs Gutenberg peuvent être intégrés dans les widgets. Ce qui conduit vers une grande richesse de mise en page et une liberté sur les contenus proposés.

Les widgets WordPress passe à Gutenberg

Même si le thème ne propose pas grand choix en terme d’emplacements, il est possible de construire ses propres « widgets avancés » grâce au système des blocs.

Il devient difficile de rester sur l’ancienne technologie de l’éditeur classique de WordPress. La révolution Gutenberg est en marche… Ce sera le sujet du prochain article !

Avez-vous déjà opté pour Gutenberg ou restez-vous fidèle à l’éditeur classique ?

En savoir plus sur les formations WordPress de pulsart activity.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.